J’aurais pas du le dire comme ça !!

Posted on mars 22, 2011

4


C’était un dimanche après midi, j’assurais la garde depuis le vendredi soir et je commençais à ne plus penser très droit. Un temps que les jeunes de moins de 30 ans ne connaissent pas, et tant mieux pour eux.

Les urgences annoncent un jeune type avec une maladie pas compliquée, le bonheur, presque rien à faire et ça va rouler tout seul. Il va suffire de l’examiner rapide – le diagnostic est déjà fait -, de prescrire idem – c’est tout standardisé cette maladie là-, et de repasser voir plus tard s’il est effectivement soulagé de cette grande et insoutenable douleur.

J’accepte donc de le recevoir dans le service sans autre forme de négociation, et l’on me prévient qu’il arrivera sur ses jambes, compte tenu du bordel bazar ambiant.

Peu de temps après je croise un grand et (très très) beau mec dans le couloir, je le regarde interrogative et il me dit qu’il vient des urgences. Je l’accompagne à sa chambre et lui dit sur un ton pas du tout plaisantant  « Déshabillez vous, couchez vous, j’arrive ». Et puis je ferme la porte. Je crois que c’est la chambre où j’ai eu le plus de mal à retourner, ayant réalisé ce que je venais de dire.

Quand j’ai enfin trouvé la force de rouvrir la porte, rouge jusqu’aux oreilles, le grand monsieur était sous les draps, draps remontés jusqu’aux yeux. D’emblée je veux m’excuser, mais pas m’enferrer non plus, pas si simple, peut être que finalement il n’a pas vraiment entendu ce que je n’ai évidemment pas voulu lui dire etc …

C’est lui qui démine, avec un grand sourire. « Vous la faites souvent celle là ? » Et puis, quand il n’a plus eu mal, on en a bien rigolé !!

La prochaine fois … non, il n’y a pas de prochaine fois dans ces histoires !!

(Et pardon pour l’avoir déjà un peu racontée ailleurs).

Publicités
Posted in: Uncategorized