Yes, he did.

Posted on novembre 3, 2009

1


Sans Obamania excessive, mais nous attendions de voir s’il allait vraiment le faire.

« Twenty-two years ago, in a decision rooted in fear rather than fact, the United States instituted a travel ban on entry into the country for people living with HIV/AIDS. Now, we talk about reducing the stigma of this disease — yet we’ve treated a visitor living with it as a threat. We lead the world when it comes to helping stem the AIDS pandemic — yet we are one of only a dozen countries that still bar people with HIV from entering our own country. »

« If we want to be the global leader in combating HIV/AIDS, we need to act like it. And that’s why, on Monday my administration will publish a final rule that eliminates the travel ban effective just after the New Year.« 

Ce qui veut dire, plus ou moins …
« Il y a 22 ans, par une décision basée sur la peur et non sur les faits, les USA ont banni de leur pays les patients infectés par le VIH. Maintenant nous souhaitons réduire la stigmatisation de cette maladie — et pourtant nous traitons nos visiteurs séropositifs comme des menaces. Nous sommes à la pointe de la lutte mondiale contre la maladie — mais nous faisons partie des rares pays qui continuent à interdire l’entrée aux patients.

Si nous voulons être les leaders mondiaux de la lutte contre la maladie, nous devons nous comporter comme tels. C’est pourquoi lundi mon administration publiera une loi qui supprimera l’interdiction de voyager, avec effet dans les premiers jours de 2010. »

Bien sûr nos patients n’ont pas attendu cela pour se rendre sur le sol américain. Ils auront juste un peu moins peur des douaniers.


Publicités
Posted in: Uncategorized