Clin d’oeil et sourire culturels

Posted on mars 16, 2009

2


Parce que dans mon métier, à part soigner les malades, il faut aussi "écrire".

Détailler la façon de procéder : "Patients et méthodes" … ce que l’on a obtenu : "Résultats" … construire des tableaux qui disent tout pour ceux qui n’ont pas le temps de lire le reste … classer tout ce qui a été dit sur le sujet : "Références".

Et puis il faut tout écrire en amér-anglais, sinon ça fait pas sérieux.

Des soirs comme ça, on a un peu la tête en vrac de tous ces trucs bien rangés, alors au lieu d’écrire on a plutôt envie de lire.

Et tomber chez celle qui veut pas pêcher la baleine qui lui a rien fait (moi non plus, je veux pas, depuis que je suis petite !!) sur une allusion qui tout d’un coup me détend. Relire Perec et sa cantatrice qui reçoit des tomates. Je vous le livre tel quel, mais si vous trouvez le livre achetez le … et lisez. A voix haute, les "références" sont encore plus drôles !!


Publicités
Posted in: Uncategorized