Maladie, confort, sécu, cherchez l’intrus

Posted on juin 28, 2008

2


Ce matin en lisant Libé je suis tombée sur cet article que je voulais vous faire partager ….
Et puis ce soir, en cherchant le lien, sur cet autre
Comme à son habitude, notre gouvernement fait un pas en avant et deux en arrière… mais comme d’habitude, la mesure finira par passer discrètement, nu vu ni connu, peut être en été quand tout le monde regardera ailleurs …En tant que médecin, mais de gauche quand même (si si, c’est possible), je suis écœurée. Il va encore falloir bricoler pour prodiguer des soins de qualité à des
patients qui n’en ont pas moins (de qualités).

Votre médicament « de confort » contre les nausées n’est plus remboursé ? Vous préfèreriez arrêter votre tri-thérapie que de continuez à vomir ? Alors je (ou une autre) vous prescrira un médicament pas « confortable », mais qui empêche bien de vomir, et qui est bien remboursé …
La différence ? Il est BEAUCOUP plus cher que celui « de confort », et remboursé à 100%.
Qui y gagne ? L’industrie du médicament …
Qui y perd ? La Sécu …
Qui sera accusé de « tricher » ? Les médecins, responsables absolus du trou de la sécu puisqu’ils prescrivent des médicaments chers à des malades qui n’en ont pas besoin… CQFD
Pourtant des solutions existent.

Demain peut être une bonne partie de mes patients seront reconduits à la frontière, en attendant ils n’osent plus venir dans les hôpitaux publics où désormais on leur demande leur carte d’identité (pour raisons de sécurité !!).

Aujourd’hui déjà certain de nos malades « longue durée », jugés « non rentables », ne devraient plus être accueillis dans nos hôpitaux publics (anciens hospices civils ….) déficitaires …

Fatiguée de marcher sur la tête, je prends des vacances.
Portez vous bien ….

Publicités
Posted in: Uncategorized