L’une puis l’autre

Posted on février 11, 2008

0


Vous étiez mariés. Je ne vous ai jamais vus ensemble. L’une puis l’autre.

L’une, contamination imbécile mi-1985, transfusion massive pour une hémorragie dramatique suite à une intervention qui n’aurait pas du avoir lieu. La survie, et les mauvaises nouvelles. Contamination par le VIH. Contamination par le virus de l’hépatite C. Le combat, trop tôt. Trop tôt pour avoir échappé aux virus lors de la transfusion. Trop tôt pour avoir profité des tri-thérapies efficaces. Trop tôt pour être bien prise en charge pour l’hépatite C. Trop tôt pour qu’on puisse imaginer que l’on pouvait greffer un foie à une patiente séropositive.

Les consultations où tout avait l’air d’aller bien, toujours … les discussions partagées, les auteurs que nous aimions toutes les deux.

Et à la mi février 1997, collision de nos vies, la mort dans un service où elle ne connaissait personne, alors que j’étais dans un lieu de naissances. Et le cadeau apporté par lui en son nom, alors qu’il venait pour ses derniers instants….

Lui que je ne connaissais que très peu. Son déni de la maladie jusqu’à ce qu’elle en meure. Sa demande de prise en charge après son veuvage, parce que
j’étais celle en qui elle avait confiance. Sa contamination imbécile, inconscient du risque, alors qu’il menait une vie « rangée ». Et depuis 1997, 10 ans cette année, 10 ans de combat, de deuil, de mauvais souvenirs, de solitude dans cette maison qui fut celle de l’amour et de la vie. Cette maison où le fantôme de l’une rôde dans toutes les pièces où vit l’autre.

 

Publicités
Posted in: Uncategorized