le meilleur endroit pour être soigné ?

Posted on janvier 5, 2008

0


Citoyen US d’origine mexicaine, vous étiez venu en France parce que c’était « le meilleur endroit pour être soigné ». Après 15 ans de lutte et sans plus aucune ressource
thérapeutique, quelle sorte de fuite est-ce que cela représentait ?

A ma consultation parce qu’il fallait un médecin qui parle anglais. Puis de retour des US, en attente désespérée d’un nouveau médicament qui n’arrivera jamais à temps.

Hospitalisé, fébrile et épuisé, seul au fond du lit, ne voulant pas prévenir la famille ni aucun ami. La famille car elle n’est pas au courant de la maladie. Les amis pour ne pas entendre leur compassion. Puis subitement tout le monde au chevet. Les amis qui comprennent la situation. Les parents qui la refusent. L’absence de place prise par la mère. Le choc des cultures.

Et les expressions que je ne connaissais que par les films

  “I got out of the closet,
I went to LA…”

  “When he was in Hollywood…”

L’image ne colle pas avec le personnage qui est dans le lit devant moi.
La force tranquille de l’ami qui pourtant pleure et cauchemarde la nuit. La fin de l’histoire ?

Et comprendre comment, dans des situations médicales identiques, le comportement de la famille change tout, du tout au tout.

Publicités
Posted in: Uncategorized