Le beau mec, celui qui était sur tous les murs de la ville

Posted on janvier 1, 2008

0


Un jour dans l’encadrement de la porte de la salle de soins. Bonjour.

Silence dans la salle. Le beau mec, celui qui était sur tous les
murs de la ville.

Pneumocystose. Sida. Personne ne le saura. Jusqu’au bout.

La mascotte du service. La maladie. La déchéance. La beauté qui fuit.

La lutte jusqu’au bout. Le secret toujours. Les vautours. Le
journaliste en blouse blanche dans le couloir. Le verrou sur la porte. Enfermé
dans la maladie et le secret. La famille. La jeune sœur. Pas d’amis.

Le certificat de décès un week-end de Pâques. Chaque mot compte. Le
secret toujours. La presse à scandale. Il serait mort du sida. On me l’a
dit, c‘est écrit dans le journal. Le journaliste a lu le certificat de
décès. 

Ah bon ? Mais c’est moi qui
l’ai écrit. Le secret non dévoilé. Qui a menti ? Qui a vendu ?

L’histoire officielle voulue par la famille. La vérité connue de nous
seuls. Il reste les photos.

Avec le beau mec, j’ai appris que le secret entretien tous les fantasmes.
Pire que la vérité.

Publicités
Posted in: Uncategorized